Menu

Accueil > News > Evénements > Colloque "Enfance et interculturalite"

Colloque "Enfance et interculturalite"

Le 28 février 2018, au Centre Culturel d’Uccle, nous avons eu l’immense plaisir de vous accueillir dans le cadre d’un colloque que nous co-organisons avec le centre de vacances le Chat Botté. Cet événement était placé sous le haut patronage du Sénateur et Baron Jacques Brotchi.

LES ÉCRANS NOCIFS POUR NOS ENFANTS

Depuis 1950, les écrans sont entrés dans nos vie avec la télévision. Déjà, dans les années 60, il se disait que la télévision modifiait les rapports entre membres d’une même famille. Sa présence au moment des repas empêchait toute conversation. Bien évidemment, de nombreuses familles ont pris le pli de ne pas manger la télé ouverte mais en de trop nombreux endroits, encore, aujourd’hui, il est d’habitude depuis deux générations de manger la lucarne ouverte….
1995 voit internet envahir les foyers et les enfants jouer sur l’ordinateur fixe ou portable de papa. Depuis le début de ce siècle, les écrans personnels (iphone, smartphone, tablette,….) envahissent notre vie de manière omniprésente.
Ces derniers mois et années ont vu éclore des études non seulement concernant la nocivité des écrans sur le plan physiologique (vue, nocivité des ondes électromagnétiques sur l’organisme) mais également sur les dégâts qu’ils peuvent entrainer sur le développement psychique des êtres humains et de nos enfants.
Selon l’avis de l’Académie des sciences sur l’enfant et les écrans, il est démontré que, avant 2 ans, « les écrans non interactifs (télé et DVD) […] peuvent avoir des effets négatifs : prise de poids, retard de langage, déficit d’attention, risque d’adopter une attitude passive face au monde » ; et que, avant 6 ans, « la possession d’une console ou d’une tablette personnelle présente plus de risques que d’avantages ». Chez les adolescents, l’usage abusif peut créer une pensée en zapping appauvrissant la mémoire ainsi que la capacité de synthèse et d’intériorité.

Une campagne de sensibilisation « 3-6-9-12 ans » concernant les écrans fut lancée au début des années 2010, . Elle est toujours d’actualité et nous vous conseillons de suivre ses recommandations dont voici la synthèse :

Pas de TV AVANT 3 ans :
L’enfant a d’abord besoin de mettre en place ses repères spatiaux, puis temporels. Les premiers se construisent à travers toutes les interactions avec l’environnement qui implique ses sens, et les seconds à travers les histoires qu’on lui raconte et les livres qu’il feuillette.
Evitez la télévision et les DVD dont les effets négatifs sont démontrés.
Les tablettes tactiles peuvent être utilisées au même titre que tous les jouets traditionnels, mais dans un accompagnement ludique.

Pas de console de jeu AVANT 6 ans :
Evitez la TV et l’ordinateur dans la chambre.
Fixez des horaires aux écrans et respectez les âges indiqués pour les programmes.
Préférez les jeux vidéos que l’on joue à plusieurs à ceux que l’on joue seul : les ordinateurs et les consoles de salon peuvent être un support occasionnel de jeu en famille, voire d’apprentissage accompagnés.
N’offrez pas une console ou une tablette personnelle utilisable à tout moment à votre enfant : à cet âge, jouer seul devient rapidement stéréotypé et compulsif.

Pas d’Internet seul AVANT 9 ans :
Evitez la TV et l’ordinateur dans la chambre.
Etablissez des règles claires sur le temps d’écrans.
Paramétrez la console de jeu du salon.
A partir de 8 ans, si vous créez un compte pour votre enfant sur l’ordinateur familial, expliquez-lui le droit à l’image et le droit à l’intimité.

Pas de réseau social AVANT 12 ans :
Continuez à établir des règles claires sur le temps d’écrans.
Déterminez avec votre enfant l’âge à partir duquel il aura son téléphone mobile.
Rappelez régulièrement les 3 règles de base d’Internet à assimiler par tous :
1/ tout ce que l’on y met peut tomber dans le domaine public ;
2/ tout ce que l’on y met y restera éternellement
3/ tout ce que l’on y trouve est sujet à caution : certaines données sont vraies et d’autres fausses. [

APRES 12 ans :
Votre enfant "surfe" seul sur la toile, mais convenez d’horaires à respecter.
Evitez de lui laisser une connexion nocture illimitée depuis sa chambre.
Discutez avec lui du téléchargement, des plagiats, de la pornographie, du harcèlement,...
Refusez d’être son "ami" sur Facebook.
Pour plus de détails sur la campagne et ses recommandations , consultez le site http://www.yapaka.be/ecrans

En ce qui nous concerne, nous interdisons l’utilisation des objets connectés par les enfants durant nos activités. Nous prenons la problématique comme étant d’importance et nous l’avons évoquée lors de notre colloque « enfance et interculturalités » que nous avons organisé le 28 février dernier en invitant le docteur Kanfaoui qui nous a fait une présentation suscitant un débat qui ne cesse de nous interpeller.
Nous vous tiendrons au courant de toute mesure ou initiative que nous prendrions au vu de l’évolution des recommandations futures concernant cette problématique.